Suite à notre super sortie de vélo de route la veille, les jambes étaient dures et raides comme des bouts de bois ce matin au petit-déjeuner. Notre pauvre Elias eut beaucoup de peine à se réveiller et à se lever pour se sustenter. Pour Hugo et Alejandro, cette matinée était l’occasion d’aller chercher la roue avant du vélo de route abîmée la veille et d’essayer de marchander avec le vendeur pour qu’il reprenne la neuve. Malheureusement, malgré une négociation de 20 secondes minimum, il ne voulut pas nous la reprendre…

Sur le retour, nous décidons qu’il serait appréciable de rouler l’après-midi, malgré une matinée off pour Mathieu et Elias. Nous discuterons tous les quatre et il sera décidé que le tour de l’après-midi prendra départ au niveau du Pas du Cerf. Malheureusement, le genou de Mathieu ne lui permettra pas de monter sur le vélo. Il sera préposé à l’installation du hamac et à la surveillance de nos affaires.

Pour le tour de l’après-midi, il fut décider de rouler au minimum 30 kilomètres. Après une belle montée et quelques descentes dans le maquis, couronnées de griffures à cause des branches de buissons qui piquent, Elias décida de rentrer directement par la route du col pour rejoindre Mathieu. Nous continuerons avec Hugo en passant par la pampa, avant d’arriver au point de rendez-vous. Alejandro décidera de rentrer par la route à vélo au lieu de prendre la voiture comme ces flemmes d’Elias et d’Hugo.

Cette journée sera moins drôle que les autres, mais on aura eu le mérite de se défouler un peu ! En tout cas, c’est la première fois de la semaine que nous avons le temps pour pouvoir déguster une bière avant le souper !

Elias : Quoi ?

Hugo : Fai tres meses que stoy aqui et como desir que se long.

Mathieu : Non on fait ça en équipe alors maintenant tu cesses.

Catégories : Club

Alejandro Soto Moreno

Entraîneur de VTT de l'équipe de jeunes de l'EC Meyrin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*